jeudi 31 janvier 2008

Report wiken "back to my roots" à Cahors.

Ux.



Il est 15H, je me trouve entre Brive et Limoges, dans le train me ramenant à Strasbourg . je vois le paysage qui défile et je repense à se retour en Dordogne ou j'ai retrouvé bon nombre d'anciens potes et rencontrés de nouveaux amis musiciens .

Ce wiken "back to my roots", commença le vendredi soir à Cahors ou j'étais invité à venir jouer mon live Manndibull dans l'émission "Electrons Libres", qui à lieu toute les deux semaines sur la radio "Antenne dOc" .



Cette radio FM diffuse ces ondes sur toute la région Lot et Dordogne et propose des émissions variées et intéressantes toute la semaine . L'émission du vendredi à été monté par Bruno et Damien . Elle propose d'invité les différents collectifs et sound systemes du département à venir faire découvrir leur musique . Pour cette session, c'est le collectif "Evoluson" qui est invité à faire parler les platines . J'étais au lycée avec ces dj et il me tardait d'entendre quel type de son ils jouaient ....
On à toujours un peu peur lorsque l'on revient dans sa région de voir les dj balancer du gros hardcore bien moisie .....

Mais sur ce coup là, ma peur disparu en 5 secondes chrono .
Les dj d'"Evoluson" gravitent entre la drum'n'bass bien grasse, en passant par la bonne vieille tribe perchée et un son deep/ house /tek .... Trop cool !
C'est à croire que l'environnement Dordognais bien Zen influence le son des dj...
ce qui paraîtrai assez normal ....




On est toujours aussi bien reçu dans l'émission, à grands coups de pizza, bières et alcool fort ...Les dj sont entrain de jouer, le son n'est pas très fort...Mais un voisin du dessus se pointe déjà en gueulant que le son est trop fort ; et me dit à moi que j'ai pas intérêt de faire le même bordel que la semaine dernière ............et ui on s'en prend tjrs o rouquin ...lol.
On baisse le son, on continue à discuter, on attaque le rhum et d'un seul coup coupure d'electrak !
C'est cette "kaunas" de voisine du dessus qui a coupé le jus et la remis 10 seconde après !!!! On hallucine tous et Bruno va lui gueuler dessus ..

On baisse encore le son, mais sa en devient ridicule . Le problème est que les locaux de la radio sont vieux et pas prévues pour recevoir des grosses basses .....

Il est 2h du mat, je commence a être sérieusement en forme ; Il est temps d'enchaîner le live . Le passage se fait tout en douceur, on remonte les basses et j'éclaircis un poil les médiums ...les traks s'enchaînent easy, et au bout de 30 min. je m'aperçois qu'il y a un pti groupe de furieux et furieuses qui chantent et dansent dans le studio. C'est la teuf !
Manndibull + Rhum = great effect ....ééé

3h30 on arrête la diffusion .
Tout le monde est bien chaud mais fatigué . Des gens sont arrivés durant le live, dont mister Harry, qui est un des premiers à avoir monté et fait tourner la radio ...respect .




Le lendemain réveil hardcore ..trop tapé dans la teille de whisky a Harry......
Il est 17h, on passe à l'action. Balade dans Cahors, ou des milliers de souvenirs me reviennent en tête...directions la salle des "Docks" qui est situé juste en dessous du pont de "valentré" .....



La salle ressemble à la laiterie taille molodoi ...genre deux salles 600 pers. d'uncoté et 100 de l'autre. C'est assez grand pour la ville .







Le collectif / sound système "465" organise cette teuf depuis 4 ans . Elle leur permet de réunir les différents sons du département dans une même soirée. La salle des Docks leur laisse les deux salles vides et le sound système ramènent tous le matos.
Sons ,Light,VJ etc... Grosse orga, gros matos !

La soirée commence à 22h, c'est Pablo qui ouvre les hostilités avec un set tout en groove et douceur, entre house minimale et tek easy,coupé par le traditionnel rmx des berus ...éé..On oublie pas sa culture punk ...



je prend ensuite le relais avec un live moitié dubstep, moitié breakbeat . Le son est good, les gens écoutent certains dansent même ...! je joue mon set d'1H20 et c'est dj "Beun" qui reprend avec un set tek club qui a l'air de réchauffé le public .
Pendant ce temps là dans la petite salle les dj des autres collectifs envoient cash de la grosse drum. Cette salle est biensur blindé et certains réfractaires fument ...mais chuuuuuttt...je n'en ai pas vu beaucoup ....



Ensuite mes souvenirs des sons ou des dj devient difficile, jme souviens de dj Lyrics qui a envoyé un super set bien dance floor, de la fin de la grande salle ou Max à "nettoyé " le dance floor à grands coups de hardcore ...et de la fin dans la petite salle ou les dj de "évoluson" on fait péter la dance floor !!!!





Au final ce retour dans ma région à été un délice . Pure retrouvailles, pure rencontres . Que se soit avec les dj, le public ou les gars du 465 .
Big up à mister chok, Max, Lyrics, Pablo et son crew,, à Bruno et Damien et à tous ceux que j'oublie .....et j'espère à bientôt .








ciao et n'hesitez pas à laisser des com.....
fred

Nx mix du Ficus // strange dubstep coupé au broken ....

Ux comme prevue voici mon dernier mix.
Plus deep et plus trankil, celui-ci convient parfaitement au dimanche ...


sunday mix playlist :

- punch drunk 5 : pervelist
- soul jazz : "magnetic city" / kode 9
- scape 49 : pervelist rmx
- tectonic : "circulate" / 2652
- subsolo 02 : "sleepwalk" / a made up sounds
- tectonic : "channel one" / 2652
- 3024 01 : "twenty four" / martyn
- dat: music : "shadowcasting" / martyn
- box of du 2 : "wickedness" /cult of the 13th floor
- skull disco : "blood on my hands" / schakleton
- box of dub 2 : "soul-jah boogie" / sub version
- g-stone : "boi da cara breta" / stereotyp
- box of dub 1 : "dread cowboy" / tayo - acid rockers
- punch drunk : forsaken
- Lump : "dub other side"
- box of dub 1 "unite" / burial


--enjoy and leave a comment----

ciao/peace
fred

dimanche 20 janvier 2008

Report dubstation 03 strasbourg molodoi.


Suite de la semaine Dublicate in FR .
Apres avoir bien fetoyé au Glaz'Art le samedi 5 janvier, nous sommes rentrés à Strasbourg city, avec des super souvenirs de cette session Parisienne ...

Durant cette semaine nous avons tous retrouvé notre vie d'étudiant.
Bouffe, beuvrie et flyage tous les soirs, histoire de distraire nos hotes .... Les sessions musicales ont commencé cash le mardi, durant lequel Dublicate est allé en studio pour enregistrer des pistes de batteries de leur incroyable batteur "Marius". Ces pistes vont servirent dans le futur à monter des traks ensemble et des rmx avec le groupe Lithuanien et Bongo Collectiv' .
Ensuite nous nous sommes retrouvé à la Grotte un bar de strass, ou le batteur et le bassiste ont put joué dans un boeuf musicale.
Le lendemain tous le monde se retrouve pour la session radio hebdomadaire de sens inverse sur "Radio404". Genys, le computer guy de Dublicate nous livre un super dj set de dubstep bien deep et progressif ....



Le jeudi on enchaine avec la party "futur roots" à l'hippocampe.
Au line up on retrouve Ill Tib, Genys , Manndibull et Dj Stiff . Ce dernier arrive tous fraichement de lyon, armée d'une selecta dub et dubstep super varié et bien interressante . Il n'y a pas foule mais l'ambience est bonne ..surtout quand les Dublicate arrivent et fracture le bar à coup de tequila paf !

Le vendredi c' est relâche .
Dublicate est partie éclaté le dance floor du Sonic à Lyon, ou les accueillent nos amis de "polyghom rec" et nous pouvons enfin dormir....

Le samedi c'est enfin la teuf au Molodoi .
Levé des le matin pour les specialistes sound systemes, aidé par "Criket aka le pippers".
Tous se monte dans l'après-midi, les frangins Ohmwerk et Major Klemt arrive et on peut commencer les balances .



21h, n se retrouve tous dans les loges pour partager la célèbre potée de ccil ...





La bouffe et le vin réchauffe l'équipe avant la soirée .... On fait peter les perruques et mackoall se transforme en homme gazon .

22h, j'ouvre la dubsation 03 par un mix deep dubstep/ futur roots.
Le public est deja présent. Il s'installe confortablement dans le salon gazon que l'on a préparer . Ensuite c'est "Hlx sélecta" qui prend la suite . On s'attend à entendre de la soca tropicale, mais celui-ci envoie des traks costauds cash, ou se mélange différents styles, allant du son viennois au dubstep plus crusty ...
Ces sons se marient nickel avec le live de "Led Pippers" qui enchaîne .
Le live du lyonnais attaque entre un hipop ragga-isé et un dub costaud .
Le public kiffe la vibe profonde et envoûtante du "Cricket" . La salle commence à sérieusemant se remplir et on sent que l'on va péter le score se soir ....



Ensuite c'est au tour de Dublicate de retourner le dance-floor . Leur set n'est pas le même qu'à Paris. Après une semaine de festivité les musicos sont fatigués et leur musique est plus deep, plus planante . On voit qu'une partie du public est venue pour voir le groupe . Sa jump, sa lève les bras ...réception totale !
Le batteur calme tous le monde et la complicité entre les trois musiciens semble parfaite .

La salle est désormais blindée. On avait pas remplie le Molodoi comme cela depuis au moins deux ans ! Malgré l'interdiction de fumer, les gens sont présents et ne passent pas leur temps dehors .
D'ailleurs après le concert le public à changer, on a vue arriver plus d'électro heads et ceux qui étaient venue pour Dublicate sont sortient fumer ....

Je reviens dans la salle pour la fin du set de Beature qui semble transporter le public. Le son est devenu plus lourd, plus vénère mais toujours dubstep.
C'est alors au tour de Ohmwerk et Major Klemt et là , ya nettoyage d'enceinte en règles . Le son est super clair et massif . Les deux frères envoient du lourd planké sous leur perrukes disco_funk !!!






ne restant pas seulement sur du dubstep, ils embarque le public dans une Zik dance-floor entre breakstep et quelque chose tournant vers le son rave.... Massif !

Pour finir c'est le duo "MOUmou et DUdure" aka Mute et Noprod qui terminent par un mix breakbeat dance-floor, parfait pour combler les danseurs et les derniers énervés ... on se retrouve au final avec noprod, mackoall, et moi-meme pour un dernier quart d'heure dubstep pingpong, histoire de poser la fin et d'envoyer de la good vibration pour terminer ...

Ce fut encore une FAT soirée !
Merci à tous ceux ki nous ont filé un coup de pate, les barmans, les porteurs de caisson, et biensur les musicos !!!!





mardi 15 janvier 2008

Report Paris Glaz'art sens inverse party

Ux.
Tout d'abord bonne année à tous .
Nous sommes mardi 15 janvier . J'atterie enfin de cette semaine de ouf que nous avons passé entre le glaz'art et la dubstation 03 à Strasbourg .
Les Dublicate sont repartient hier apres avoir retournées les dance -floor d'une partie l'hexagone .

Cette épopée à débuté le vendredi 4 janvier o nous sommes montés à Paris pour mixer avec nos comperes Léo et AB à "L'antirouille". Le voyage s'est passé sans problèmes confortablement installé dans la big merco ....On retrouve nos potes au bar, pour enchainer 4 heures de mix easy entre dubstep/soca et breakbeat .
2h du mat les shots de whysky on eu raison de nous et nous partons finir chez léo et marie .

Le lendemain c samedi et la soirée du Glaz ....
Meeting a 17h, instalation du matos live, grupe et dj .
C'est la première soirée que l'on orga à Panam, ou tous le crew est présent . Première prestation " à la capitale" pour Beature , Dublicate et premier test pour notre label. Nous avions convié Radical Edward et Jahbass à venir patargé le son .

Au Line up :
- Radical Edward
- Jahbass
- Dublicate
- Beature
- Caterva feat anita bomba et mc baal
- Helixir

Bon en gros tous le monde à assuré grave !
le warm up de R.Edwards et de Jahbass était nickel.
Dublicate a joué a 1H du mat et a mis le feu !
Beature ont peter la forge sonic avec leur dubs massif et c Helixir ki a enchainé apres notre set pour une fin stepper barbue dont il a le secret ....accompagné de mc baal en folie tchachante !
Salle bien remplie , loges en fêtes et un stock assez impressionnant de filles aimant les filles..
vala quelques tofs de la soirées+ une vids de la fin furieuse .
Big à tous ceux ki sont passés nous voir, Synaptic, kelu, josy, trollos compagny, Tieum sans ki cette soirée n'aurait pas eu lieu ....et à tous ceux ke j'oublie !



















video