dimanche 25 novembre 2007

Sens Inverse invite Mr Prosper !




Pour notre deuxième séssion à l'Hippocampe, nous avons invité D.j Prosper digne représentant de la scéne beakbeat/nu breaks française.
La soirée à commencer vers 21H avec un mix Dubstep/2step des dj FICUS et IllTib .



C'est ensuite le goupe Beature, qui nous fait découvrir leur tous nouveux live dubstep.



Comme à leur habitude,les BEATURE envoie du gros son .
Leur dubstep est massive et percutant .
Bien dark, sa ramonne !
Ils terminenet par fat breakbeat, nikel pour laissé la place a PH6 et PROSPER.
Ce jeudi il ya plusieurs soirées sur strasbourg, la péniche n'est pas blindé, mais l'ambiance est là !
Le sens inverse crew in full moumoutte !!!













PH6 et PROSPER envoie chacun a leur un tour unmix breakbeat bien puissant . PH6 clake + électro, mais PROSP', finit la soirée avec un set qui pète et qui fini de faire moover la péniche !
Merci à tous les oufs qui sont venu !




la prochaine a l'hippocampe est le 10 janvier, avec un nouvel invité ...
see ya

fred

samedi 24 novembre 2007

Report Caterva et Manndibull en lituanie .


Je comptais d'abord rédiger le report dans l'avion du retour comme tous bloger qu'il se doit . Mais cela faisait longtemps que je n'avais pas pris l'avion, je suis resté bloquer sur le hublo tous le long du voyage....
Voici donc enfin le report de trip de ouf qu'à été notre voyage dans le plus proche des pays Baltes, la Lituanie .

Nous sommes partie le vendredi à midi et quelques.
Frankfurt est un big aéroport, plein de gens sérieux, préssés, qui semblent toujours travailler en non-stop.
Apres avoir vidé 3 fois nos sacs pour vérifier si il n'y avait pas de bombes et autres objets terroristes...nous avons enfin décollé .

Le second choc après celui de l'atterissage, fut de passer du gigantesque aréoport de Frankfurt à celui de Vilnius.
De suite on sent que l'on encore plus a l'Est que la Tchékie. Sa rigole pas , limite austère. Heureusement Giedre nous capte cash et nous met dans un taxi .
Il y a de la neige partout, c'est gris, les usines sont défoncées et les blocs d'immeubles semblent sortirent d'un livre d'histoire..... Welcome to the Eastern.

Heureusement le centre ville date d'une époque plus ancienne.


On sent l'influence Russe à plein nez. Que se soit à travers l'architecture, la langue et les sculptures.
En attendant le départ avec Dublicate pour la ville de "Kaunas" (et ui ....). Nous allons mangé dans un bar .
Première découverte en arrivant, interdit de fumer à l'intérieur . Giedre me dit que sa fait un an à peu près que c'est interdit et cela ne la gène pas du tout . Quand je lui dit qu'en France sa ne vas pas tarder mais , qu'avant l'état n'a cessé d'augmenter le prix des clopes , elle hallucine .
Ici me dit elle, il a suffit d'interdire de fumer dans tous les lieux publics, et les gens ont décrochés tous doucement .....
"-Si votre Etat augmente le prix des clopes ce n'est pas pour votre santé, mais pour s'en mettre pleins les poches"., me dit elle en se foutant de ma gueule...Ah le clairvoyance Balto-Russe...lol.

Après s'être rempli l'estomac on part au point de rencontre, pour capter enfin Dublicate et le bus qui va nous emmener sur le site du festoch, à Kaunas.



Première poignée de main encourageante, armé de bières et de longues cigarettes, Dublicate nous accueille dans le bus. Mercedes tout neuf, vitre teintées...on si croirait presque...éé

Il y a une heure de route entre Vilnius et Kaunas.
Dans le bus l'ambiance est bien cool , on fait connaissance avec les membres du groupe et de ceux qui les accompagnent. Petite pause pipi et re-aprovisionnement en bières...On en profite pour tester les bières et clopes locales, se qui fait bien rire nos hôtes.

Arrivé, à Kaunas de nuit, la ville semble assez jolie, mais les gars du groupe nous disent qu'il vaut mieux éviter de se balader tous seul en ville quand tu as des têtes bizarres comme les nôtres, car certains Lituaniens de Kaunas, se plaisent à fracasser les freaks ....ambiance....
La soirée se déroule dans une salle de concert de l'université.
C'est moi même, manndibull qui ouvre le bal. J'en profite pour tester mes derniers traks sur une bonne façade. Le public est présent et semble attentif.
C'est ensuite Genys, le dj de Dublicate qui enchaîne avec un mini mix entre vienna sound et dubstep.
Il est 00H, et c'est Dublicate qui monte sur scène.Enfin on va pouvoir découvrir ce que donne ce groupe en live .

video

Dès le début la qualité sonore et au rendez vous . Pour un trio comprenant un bassiste, un batteur et un type aux claviers + effect sonore, le son est super FAT .
Ils commencent par quelques traks classic dub, dubstep bien sentis, avec la batterie qui sonne comme une horloge électronique et la basse qui produit des wobbles analogiques, à rendre jaloux les pires VST...


















Mais c'est ensuite que cela devient vraiment intéressant, lorsque Dublicate ouvre la porte à un son plus Ragga/ breakstep...(progressive jazzdub!). La vibe devient plus profonde mais toujours pas dark. On dirait un croisement de jahcoozi et higt tone .
De plus il y a un quatrième homme avec Dublicate. Le vidéaste, qui balance de superbes images, paysages psychédéliques ...
L'ensemble est super carré. Et c'est vraiment agréable de voir la complicité basse+batterie qui forge le dub .On sent que le public connaît et kiffe le groupe! il doit y avoir 200 personne en train de jumper sur le son.

C'est ensuite à nous (caterva) de reprendre le son .
La salle est bien chaude, les gens kiffe le fat beat électro.
On joue à peu près une heure et demi, en finissant par une grosse tek/dub qui fait jumper le public .
Bien sur à ce moment là on entend des français gueuler dans la salle ! ..éé

Apres nous c'est Genys le dj de Dublicate qui termine par un gros set dubstep .

video

La salle se vide tout doucement, on commence à etre sérieusement amoché par la bière locale....et c'est la fin de la soirée.

En sortant de la salle on capte les Français.


C'est un groupe qui est venu jouer aussi au festival. C'est un trio de guitare si je me souvient bien ...
Il est l'heure de rentrer à Vilnius en bus. On embarque les français avec nous et nous voilà repartient pour un retour de ouf , à danser dans le bus, baignés dans la vodka.....On arrive enfin à vilnius, pour rentrer dormir chez notre ami Paulius ....Et là, après verre de Metaxa, Paulius me fait écouter le projet qu'il fait en dehors de Dublicate .
"BONGO COLLECTIVE" est le nom de son projet . C'est du Gypsy Ghetto.
Il prépare des traks électro, sur lequel il fait chanter des gens du ghetto gitans de Vilnius . C'est énorme !
http://www.myspace.com/bongocollective


Le lendemain, Paulius nous a trouvé deux nouveaux plans pour joué à Vilnius.
Le premier est au "Café de Paris", petit troquet trop cool qui organise tous les ans un festival de "one man show" musical. Il y avait déjà un groupe de Folk/Country qui jouait quand nous sommes arrivés. J'ai (manndibull) ensuite joué un pti live d'une heure, tranquillement assis à une table du bar, bien cool.




Ensuite nous sommes partis, pour le Club Satta, qui ouvrait à 2h du mat .
Nous devions y joué avec Caterva, mais la soirée était déjà trop avancé quand nous sommes arrivés..et les jeunes dj qui jouaient hipop/club, n'ont pas voulu nous céder une ptite heure....GRGGGGRRRR....
Mais bon le son était bien chaud, et apparemment cela faisait 1 ans qu'ils attendaient leur soirée, so ---respect---.

La fin de cette soirée appartient à la connaissance de ceux avec qui ont l'a terminé...lol.



Cette session lituanienne fut vraiment cool.
Pures rencontres, pure moment de musik et bon rapprochement de la scène dub lituanienne et Française.
D'ailleurs DUBLICATE fait une mini tournée en France au mois de janvier . Ils passeront a Strasbourg, Paris.....Avis aux amateurs !

Peace
fred manndibull

mardi 6 novembre 2007

Report Dubstation party / Sens Inverse invite Grimlock



Ce wiken, le 3 Novembre. Nous avons organisé avec notre label"Sens Inverse", notre deuxième soirée "Dubstation" de l'année.
Lors de la première édition, en mai dernier. Nous avions invité Greg.g, Synaptic et Likhan, dj pionnier dans ce style en france .Pour cette nouvelle édition, nous avons voulu continuer à essayer de promouvoir le dubstep et les nouveaux artistes de cette scène.
C'est naturellement que l'on s'est retourné vers la Belgique .
Nous avions déjà invité "Bun Zero" à une Dirty Bounce, il y a un an, et nous sentions que le crew Grimlock allait faire mouche à Strasbourg ...

C'est tout d'abord "Twins of Fates" qui a lancé le bal à 23 heures, avec pour la première fois leur live tout fraîchement monté .


Je dis leur live même si il n'y avait qu'une seule personne qui jouait à la soirée. Car en fait, dans l'ombre était caché Mokosh, la moitié de TF, avec qui Spacepunk compose les traks.
Pour un premier live, le son était nickel, bien claire et bien lourd en sub.
Le live a démarrer down tempo avec des melodies aériennes, pour finir sur du break bien massif, drilllé à souhait !
Il est minuit et la salle à bien commencé à se remplir ...
C'est Helixir qui enchaîne le son , avec son live-mix dubstep/tropical. Toujours aussi efficace. Le fait de mixer ses propres traks et d'autres tunes actuelles de stereotype, siqnature et autre producteurs, donne à son live une bonne pèche .
1h du mat...
Beature nous présente leur nouveaux live dubstep/breakstep.
Comme à leur habitude le son est super massif , lourd et pourtant super clair.


Ils commence par leur trak arabisante . Effet garantie ! La pression monte d'un cran, Beature fait péter de nouveaux traks breakstep ki arrache ! Le sound ronronne.
Le dance floor c'est déjà bien remplie et les gens sont attentifs.

Au bout d'une heure, c'est Grimlock qui arrive sur scène.
Le dance floor est blindé. Les gens sont super chauds.

Au bar c'est la fusion .
Sa fait longtemps kon avait pas eu une sens inverse blindé comme sa !

Grimlock met le feu.
Ils envoient de gros tubes + leur home traks, sur lesquels les mc envoient leur lirycs. Sa défonce !
video
Le public répond au "reload" et n'arrête pas de jumper.
Les dj envoient du lourds et n'hésitent pas à passer du gros garage et du 4x4 qui finissent de faire exploser le dance-floor.
Le show est assuré et assumé . Respect .
video

C'est les Psykollire aka Mackoall et Malstrom, qui ont la difficile tâche d'enchaîner après Grimlock. Tâche qu'ils gèrent sans problème en envoyant de gros traks sur 4 platines . Le son est énorme, plus speed, mais toujours dubstep.
On (caterva) enchaîne ensuite pour une heure, et c'est enfin à Ph6 de clôturer la teuf par un solide mix breakbeat .


Il est 6h du mat, la lumière s'allume, c'est le bordel...


Nous n'étions pas sur que cette soirée allée ramener beaucoup de gens.
Nous ne savions pas vraiment si le dubstep avait percé les oreilles du public strasbourgeois ....Mais la je crois qu'on peut dire que ui.
On a eu la preuve que le public a suivit le son !
En plus plein de gens semblaient venir pour la première fois au molodoî..il étaient tout étonné de trouver les bieres à 1.50 ....éé

Enfin voila.
Ce fut une soirée mémorable. La prochaine DUBSTATION sera d'ici janvier ou fevrier....d'ici la on continue à l'hippocampe pour une session "Breakbeat funk 2 luxe" avec DJ Prosper et le sens inverse gang...

Merci à tous ceux qui nous on filé des coups de mains, big up aux artistes et respect pour la meilleur salle de l'hexagone...le Molodoi !
see ya.







ux...

vendredi 2 novembre 2007

Report soirée Crazy Beat au Noumatrouff.



Cette année, pour la traditionnelle soirée d'halloween, c'est au Noumatrouff à Mulhouse que nous allons jouer. Cela fait plusieurs fois que nous allons jouer dans cette salle, et à chaque fois l'accueille est parfait, les organisateurs trop cools et le public bien réceptif.

La soirée à proprement parler, ne débute au Nouma qu'à partir de 24H.
Mais le concept du "Crazy Beat" est d'organiser pleins de petites soirées warm up à travers toute la ville. Nous sommes seulement passé au "café montaigne", histoire de boire une bière, dans lequel se préparaient des dj drum'n'bass.



Nous sommes ensuite partie faire les balances au Nouma.
Bonne surprise en arrivant, Helixir et nous mêmes jouons dans la grande salle.
Pour une fois la "Dub Box" n'est pas dans la petite salle du bar.
On va enfin pouvoir découvrir le gros son du Noumatrouff !
On fait les balances et effectivement, le son de la grande salle est nikel !
La salle a apparemment été "traitée" pour qu'il y est une super acoustique ... Et c'est très bien réussie ! Le son est super fat, les subs parfait .
Pendant les balances ont rencontres dj Vuzz et mc Runigga qui partagent l'affiche avec nous, ainsi que "dj JesseDa Killa", dj drumn'bass suisse.
Dj Vuzz est de la région, il est un des rare dj à jouer dubstep dans l'Est.
Quand à mc Runigga, il n'est plus a présenter.
Ce mc fait partie du crew "Mas i Mas" de paris. Il c'est fait une solide réputation en enflammant les dance floors drumn'bass de l'hexagone.

Pour ce qui est de "Dj Dk" de Ninja Tunes, il jouera dans la petite salle du bar.
Il est accompagné par Lee Ben, Vax 1 et Martial, pour des mix oscillants entre broken/house/jazz...parfaits pour l' ambiance du bar .

Avant des commencer le son, tous le monde passe par le merveilleux catering du Noumatrouff. Celui ci est toujours bien remplie en nourriture et super bien arrosé !La salle des loges est colorée, confortable.


C'est tellement différents de certaine salle ou l'on te reçoit comme de la merde !
D'ailleurs tu peux souvent prévoir l'ambiance de la soirée suivant l'ambiance qu'il y a dans les loges....

Et là, comme d'habitude c'est festif .
Avec les habitués, les orgas, et les oufs de passages !
Big up à Pascal, Jeff et Anthony aka Go More !

Dans la "dub box" c'est Helixir qui commence son live/mix on laptop.
Comme à son habitude, Hlx envoie un son dubstep deep,et percussif.



La salle se remplie lentement. Le public découvre la vibe de la soirée.
On attend mc Runigga qui fait une apparition progressive sur le son d'Hlx.
On sent qu'il écoute le son, il se cale sur le dubstep.
C'est très agréable de voir un mc qui aborde le son en respectant celui-ci, sans s'imposer, tout en finesse.

Ensuite c'est dj VuZz qui prend les platines.
Le dubstep devient plus massif, plus "Uk". Dj VuZz enchaîne les gros skeuds, le public répond progressivement aux fat basslines. Mc Runigga est présent. Il fait entendre sa voix . Enchaînement de lyrics et de "rugissements" parfaitement contrôlés.
video

La salle c'est bien remplie. Mais le public semble avoir un peu peur de se rapprocher du son. Il est vrai que celui-ci est super massif.

C'est alors à nous d'enchaîner.
Il est 2h du mat. Heure de "pointe".
Le public est présent et bien chauffé par les prestations précédentes.
Runigga est là aussi. Encore big up à lui !

On envoie nos traks, Ani est à l'aise, on sent que le son est terrible en sub, sa vibre partout ! Le public à l'air content, nous aussi . le mc réussie à se faufiler sur les traks, une bonne complicité s'installe ....
Au bout dune heure vingt de live c'est dj VuZz qui enchaîne pour faire une transition dubtep to drum.
Nickel .

Pour finir, c'est dj "JesseDa Killa" qui fait péter le dance floor avec une bonne grosse drum . Le public sur-kiffe !

Nous en on profite pour se désaltérer et on fini dans la salle du bar, sur un mix "étylo/house/fait pas ci fait pas ça" de LeeBen ...Enorme !


Encore une fois .
Le Noumatrouff aura assuré une pire soirée. Jeff avait pris le risque de mettre le dubstep dans la grande salle et la house dans la petite . Risque qui valait grave le coup. Le public à suivi et tous les artistes se sont régalés !
C'est important que les organisateurs de soirées ne limitent pas le dubstep au "warm up" ou à la "petite salle". Si l'on veut que se son se développe, les organisateurs se doivent de prendre des risques...( et nous on se doit d'assurer ..lol)

Voila, on a décollé de mulhouse vers 7HOO du mat., le temps de finir les bières avec nos potes ... et que les drivers se reposent un peu .
Histoire de pas finir à nettoyer la caisse comme certains
....REPRESENT...LOL.


ciao .
fredfenek